Boxes à chevaux et abri voiture

Un nouveau projet est né en Seine-Maritine chez un client BPN pour accueillir chevaux et voitures.

D’abord, trois boxes en pin traité autoclave classe 4. 3 m de profondeur et 9 m de large (3 boxes de 3 x 3 m). Poetaux de 14 x 14 cm et murs assemblés par clin rainures – languettes de 40 mm d’épaisseur, portes à deux battants et ferrures en acier galvanisé.

Puis, un abri pour deux voitures, profondeur de 5 m et largeur de 6 m, couvert par un toit en bac-acier.

Des rondins percés pour clôturer

Une belle clôture en pin traité autoclave classe 4 réalisée par un client BPN dans l’Orne.

Ainsi la pose de ce type clôture, vous permettera de délimiter et sécuriser votre propriété.

De plus, les clôtures en rondins percés avec lissses sont idéales pour contenir des chevaux, poneys, ânes…

Grâce à son esthétisme, ce type d’aménagement ne coupe pas la vue. Par conséquence, vous pourrez profiter du paysage comme notre client.

Un projet terrasse réussi !

Cette extension de terrasse réalisée chez un client BPN, près de Rouen.

Ce talentueux client est venu habiller son spa avec des lames de terrasse en pin traité autoclave classe 4. A venir, d’autres photos de la terrasse dans son intégralité et de la magnifique pergola.

Extension de terrasse en pin

Murs de soutènement en chêne

Réalisation d’un mur de soutènement pour contenir la terre d’une descente de garage, chez un client BPN, près du Neubourg.

Pour cela, il a utilisé des traverses paysagères en chêne brut, de section 10 x 20 x 200 cm. Judicieusement logées entres des IPN, préalablement peint.

Fonctionnelle et décorative, la traverse paysagère est idéale pour les aménagements extérieurs.

Tuteurs bois pour arbres fruitiers

Installation de tuteurs en pin autoclave pour des jeunes pommiers chez un client.
Ainsi, ils permettront à l’arbre de pousser correctement durant les 3 premières années. Ils prendront une jolie forme au fil du temps.

Vivement la première récolte, mais pour cela il faudra encore un peu de patience !

Le bas des jeunes arbres fruitiers est protégé afin d’éviter que les chèvres ne mangent l’écorce !